A B C D E F G H I  J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

CNRTL _ Orthographe recommandée _ Dictionnaire des cooccurrences _ France Terme 

 






LE DICTHO

Le dictionnaire des homonymes et des paronymes pour trouver facilement l'orthographe d'un mot.

Gilles COLIN

_


Vocabulaire spécialisé, scientifique, technique _ Mots peu utilisés


 
H   HA    HE    HI    HO    HU    HY 
  1. H est la huitième lettre de l'alphabet.
  2. un hache-légume, un hache-paille, un hache-viande  voir : hacher
  3. Une hache est un outil servant à couper et à fendre. C'était une arme.
  4. hache, hachent, haches  Il le hache (= le coupe ou le réduit en petits morceaux, le déchiquète, l'interrompt, l'entaille, le hachure). (hacher)
  5. un hasch ou hach, hachisch, haschich, haschisch (= une résine psychotrope)
  6. une ache (= une plante de la famille des ombellifères, dont l'espèce la plus connue est le céleri)

 H     HA    HE    HI    HO    HU    HY 

  1. ha  Ha, ha, ha ! je ris ! Ha ! ça alors !
  2. A  A est la première lettre de l'alphabet
  3. a  a priori ; a postériori ; a maxima ; a minima ; a cappella, ...
  4. a, as  Il a de l'argent. Il a des cheveux blonds. Il a des amis. Il a faim. Il a bon (= se sent bien), dur (= des difficultés) [Belgique]  Il a à (= doit) passer un examen. Il l'a eu (= trompé). Il n'a qu'à (= Il lui suffit de) répondre. (avoir)   Tu as été rapide. Elle a chanté. (auxiliaire avoir)
  5. à  Il fait du tir à l'arc. À qui parles-tu ? Il commence à chanter.
  6. ah  Ah ! Pauvre enfant ! _ Ah ! Quel bonheur ! _ Ah ! Quelle surprise !_ Ah bon, alors... _ Ah çà ! _ Ah là là ! _ Ah non ! _ Il pousse un ah ! de douleur.
  7. Homographes : Tu as l'as de carreau. 
  1. hacha, hachas, hachât  Il le hacha (= le coupa ou le réduisit en petits morceaux, l'interrompit). (hacher
  2. un achat (= une acquisition en payant)  voir : acheter
  1. un hache-légume, un hache-paille, un hache-viande  voir : hacher
  2. Une hache est un outil servant à couper et à fendre. C'était une arme.
  3. hache, hachent, haches  Il le hache (= le coupe ou le réduit en petits morceaux, le déchiquète, l'interrompt, l'entaille, le hachure). (hacher)
  4. un hasch ou hach, hachisch, haschich, haschisch (= une résine psychotrope)
  5. H est la huitième lettre de l'alphabet.
  6. une ache (= une plante de la famille des ombellifères, dont l'espèce la plus connue est le céleri)
  1. une hachette (= une petite hache, un instrument tranchant)
  2. un achète (= une hirudinée, une sangsue par exemple)
  3. achète, achètent, achètes  Il l'achète (= le paye, l'obtient). (acheter)
  1. ils sont hadaux (= sont relatifs aux plus grandes profondeurs océaniques) [il est hadal / ils sont hadaux]
  2. un ado (= un adolescent, entre l'enfance et l'âge adulte)
  3. un ados (= une terre en talus, à pente exposée au soleil ; une bande de terre élevée)  voir : dos
  1. un haddock (= un églefin fumé, un poisson)
  2. il est ad hoc (= est adapté à la situation, est adéquat ; est nommé ou institué spécialement pour une situation)  voir : cela
  1. un hadj ou hadjdj (= un pèlerinage qu'accomplissent les musulmans à la Mecque et à Médine)
  2. un hadj ou hadji (= le titre que porte un musulman ayant fait ce pèlerinage)
  3. voir : pélerinage
  1. il est hagard (= parait farouche, effaré).
  2. un agar-agar (= une substance mucilagineuse de certaines algues) [un agar-agar / des agars-agars]
  1. haï(e)(es)(s), haïs, haït  Il le haït (= le détesta, l'exécra). (haïr)
  2. un  (= un mammifère appelé aussi un paresseux)
  3. un ou haï (= un reflux en tourbillons de l'eau d'une rivière provoqué par la rencontre d'un obstacle)
  4. un (= une inflammation des gaines tendineuses)
  5. Ay (anciennement : ) est une commune de la Champagne, en France.
  1. La prononciation de ces mots est plus moins proche selon les régions :
  2. une haie (= une clôture végétale ; un obstacle ; une file, une rangée, un alignement), faire la haie d'honneur (= se ranger en file pour rendre hommage à un personnage important)
  3. une haie (= un age, une flèche d'une charrue)
  4. hais, hait  Il le hait (= le déteste, l'exècre). (haïr)
  5. ! Venez ici ! Hé ! Hé ! Je t'avais prévenu !
  6. ai, aie, aient, aies, ait  J'ai de l'argent. J'ai des cheveux blonds. J'ai des amis. J'ai faim. J'ai bon (= Je me sens bien), j'ai dur (= des difficultés) [Belgique] J'ai à (= Je dois) passer un examen. Je l'ai eu (= trompé). Je n'ai qu'à (= Il me suffit de) le faire. (avoir)   J'ai été rapide. J'ai chanté. (auxiliaire avoir)
  7. un ais (= une planche de bois appropriée à divers usages particuliers)
  8. eh  Eh bien, ça alors !
  9. es, est  Tu es pressé. Est-ce qu'il est là ? Il est lent. (être) Il est allé chez lui. (auxiliaire être)
  10. Pierre et (+) Paul viendront.
  11. Homographes : Il est à l'est.
  1. un haillon (= une guenille ; un vieil habit usé ; un vêtement misérable, déchiré, sale)
  2. un hayon (= une claie pour se protéger du soleil ou du vent ; un panneau de bois servant à fermer l'arrière ou l'avant d'une charrette, d'un tombereau ; une porte à l'arrière d'une automobile ; une plaque mobile pour le chargement et le déchargement d'un camion) [hayon se prononce de deux façons]  voir : haie
  3. aillons, aillions  Nous aillons (= frottons ou garnissons d'ail) le gigot. (ailler)
  1. une haine (= un ressentiment, une antipathie, une hostilité, une répulsion)
  2. une aine (= la partie de la hanche entre le ventre et la cuisse)
  3. un aine (= un marc de raisin), une aine (= une baguette où on enfile les harengs à fumer ; une rafle de raisin)
  4. L'Aisne est un département, c'est aussi une rivière de France.
  5. N est la quatorzième lettre de l'alphabet.
  1. une haire (= une chemise pour faire pénitence)
  2. un pauvre hère (= un homme misérable ; un homme dont la vie est difficile)
  3. un hère (= un jeu de cartes)
  4. un hère (= un jeune cerf ou daim qui n'a pas encore ses bois)
  5. Il a l'air d'un clown. Il a l'air surpris. L'air est froid. Il est en l'air. Cet air de musique est connu.
  6. une aire (= une surface plane, une superficie, une région, un nid d'oiseaux de proie)
  7. aire, airent, aires  Les oiseaux de proie airent (= font leur nid). (airer)
  8. une ère (= une période historique)
  9. une erre (= la vitesse acquise par un bateau), des erres (= des traces d'un animal)
  10. erre, erres, errent  J'erre (= Je flâne, vagabonde, m'écarte de la vérité). (errer)
  11. un ers (= une plante fourragère)
  12. R  R est la dix-huitième lettre de l'alphabet.
  1. La prononciation de ces mots est plus moins proche selon les régions :
  2. hais, hait  Il le hait (= le déteste, l'exècre). (haïr)
  3. une haie (= une clôture végétale ; un obstacle ; une file, une rangée, un alignement), faire la haie d'honneur (= se ranger en file pour rendre hommage à un personnage important)
  4. une haie (= un age, une flèche d'une charrue)
  5. ! Venez ici ! Hé ! Hé ! Je t'avais prévenu !
  6. ai, aie, aient, aies, ait  J'ai de l'argent. J'ai des cheveux blonds. J'ai des amis. J'ai faim. J'ai bon (= Je me sens bien), j'ai dur (= des difficultés) [Belgique] J'ai à (= Je dois) passer un examen. Je l'ai eu (= trompé). Je n'ai qu'à (= Il me suffit de) le faire. (avoir)   J'ai été rapide. J'ai chanté. (auxiliaire avoir)
  7. un ais (= une planche de bois appropriée à divers usages particuliers)
  8. eh  Eh bien, ça alors !
  9. es, est  Tu es pressé. Est-ce qu'il est là ? Il est lent. (être) Il est allé chez lui. (auxiliaire être)
  10. Pierre et (+) Paul viendront.
  11. Homographes : Il est à l'est.
  1. haïs, haït, haï(e)(es)(s)  Il le haït (= le détesta, l'exécra). (haïr)
  2. un  (= un mammifère appelé aussi un paresseux)
  3. un ou haï (= un reflux en tourbillons de l'eau d'une rivière provoqué par la rencontre d'un obstacle)
  4. un (= une inflammation des gaines tendineuses)
  5. Ay (anciennement : ) est une commune de la Champagne, en France.
  1. un haka (= un chant tribal maori)
  2. un hakka (= un dialecte chinois)
  3. un aca d'eau ou aga d'eau (= une pluie torrentielle, une trombe d'eau)
  4. Mot ressemblant : un aga (= un titre honorifique, un titre de politesse que l'on donne en pays musulman aux personnes de distinction)
  1. hala, halas, halât  Il le hala (= le tira ou le hissa à l'aide d'une corde ; remorqua un bateau). Le vent hala (= tourna en soufflant) de l'avant. (haler)
  2. hala, halas, halât  Il hala le chien (= l'excita à courir) après quelqu'un. (haler)
  3. hâla, hâlas, hâlât  Il hâla (= bronza). Le soleil hâla (= dessécha) les végétaux. (hâler)
  4. alla, allas, allât  Il alla (= partit) à la fête. Il alla (= se porta) bien. Il m'alla (= me convint). (aller)   Il s'en alla (= partit). (s'en aller)
  5. Allah est le dieu des musulmans et des chrétiens arabophones.
  1. halai, halaient, halais, halait, halé(e)(es)(s), haler, halez  Il le halait (= le tirait ou le hissait à l'aide d'une corde ; remorquait un bateau). Le vent halait (= tournait en soufflant) de l'avant. (haler)
  2. halai, halaient, halais, halait, halé(e)(es)(s), haler, halez  Il halait le chien (= l'excitait à courir) après quelqu'un. (haler)
  3. hâlai, hâlaient, hâlais, hâlait, hâlé(e)(es)(s), hâler, hâlez  Il hâlait (= bronzait). Le soleil hâlait (= desséchait) les végétaux. (hâler) 
  4. il est hâlé (= est bruni par le soleil, est bronzé)  voir : hâler
  5. allai, allaient, allais, allait, allé(e)(es)(s), aller, allez  Il allait (= partait) à la fête. Il allait (= se portait) bien. Il m'allait (= me convenait). (aller)   Il s'en allait (= partait). (s'en aller)
  6. allée(s)  Une allée est un chemin, une voie, un passage. Des allées et venues sont des déplacements.
  7. aller(s)  Un aller est un déplacement, un billet, une évolution. 
  1. Nous le halâmes (= le tirâmes ou le hissâmes à l'aide d'une corde ; remorquâmes un bateau). (haler)
  2. Nous halâmes le chien (= l'excitâmes à courir) après quelqu'un. (haler)
  3. Nous hâlâmes (= bronzâmes). (hâler)
  4. Nous allâmes (= partîmes) à la fête. Nous allâmes (= nous portâmes) bien. (aller)  Nous nous en allâmes (= partîmes). (s'en aller)
  1. En le halant = le tirant ou le hissant à l'aide d'une corde ; remorquant un bateau. En halant = soufflant en tournant. (haler)
  2. En halant le chien (= l'excitant à courir) après quelqu'un. (haler)
  3. En hâlant = bronzant, desséchant les végétaux. (hâler)
  4. En allant (= partant) à la fête. En allant (= se portant) bien. En m'allant (= me convenant). (aller)  En s'en allant (= partant). (s'en aller)
  5. Il est allant (= est vif). Il a de l'allant (de l'entrain). Des allants et venants sont des personnes qui vont et viennent.
  1. halasse, halassent, halasses  Il fallait qu'ils le halassent (= le tirassent ou le hissassent à l'aide d'une corde ; remorquassent un bateau). Il fallait que les vents halassent (= soufflassent) de l'avant. (haler)
  2. halasse, halassent, halasses  Il ne fallait pas qu'ils halassent le chien (= l'excitassent à courir) après quelqu'un. (haler)
  3. hâlasse, hâlassent, hâlasses  Il souhaitait qu'ils hâlassent (= bronzassent). Il ne fallait pas que l'air et le soleil hâlassent (= desséchassent) les végétaux. (hâler)
  4. allasse, allassent, allasses  Il fallait qu'ils allassent (= partissent) à la fête. Il souhaitait qu'ils allassent (= se portassent) bien. (aller)  Il fallait qu'ils s'en allassent (= partissent). (s'en aller)
  1. Il fallait que vous le halassiez (= le tirassiez ou le hissassiez à l'aide d'une corde ; remorquassiez un bateau). (haler)
  2. Il ne fallait pas que vous halassiez le chien (= l'excitassiez à courir) après quelqu'un. (haler)
  3. Il souhaitait que vous hâlassiez (= bronzassiez). (hâler)  
  4. Il fallait que vous allassiez (= partissiez) à la fête. Il souhaitait que vous allassiez (= vous portassiez) bien. (aller)  Il fallait que vous vous en allassiez (= partissiez). (s'en aller)
  1. Il fallait que nous le halassions (= le tirassions ou le hissassions à l'aide d'une corde ; remorquassions un bateau). (haler)
  2. Il ne fallait pas que nous halassions le chien (= l'excitassions à courir) après quelqu'un. (haler)
  3. Il souhaitait que nous hâlassions (= bronzassions). (hâler
  4. Il fallait que nous allassions (= partissions) à la fête. Il souhaitait que nous allassions (= nous portassions) bien. (aller)  Il fallait que nous nous en allassions (= partissions). (s'en aller)
  1. Vous le halâtes (= le tirâtes ou le hissâtes à l'aide d'une corde ; remorquâtes un bateau). (haler)
  2. Vous halâtes le chien (= l'excitâtes à courir) après quelqu'un. (haler)
  3. Vous hâlâtes (= bronzâtes). (hâler)  
  4. Vous allâtes (= partîtes) à la fête. Vous allâtes (= vous portâtes) bien. (aller)  Vous vous en allâtes (= partîtes). (s'en aller)
  1. un halbi (= une boisson normande)
  2. Albi est une ville dans le département du Tarn, en France.
  1. hale, halent, hales  Il le hale (= le tire ou le hisse à l'aide d'une corde ; remorque un bateau). Le vent hale (= tourne en soufflant) de l'avant. (haler)
  2. hale, halent, hales  Il hale le chien (= l'excite à courir) après quelqu'un. (haler)
  3. hâle(s)  Il a un léger hâle, il commence à être bronzé.  voir : hâler
  4. hâle, hâlent, hâles  Je hâle (= Je bronze). (hâler)
  5. halle(s)  Une halle est une grande salle ouverte ou un vaste emplacement couvert.
  1. il est hâlé (= est bruni par le soleil, est bronzé)  voir : hâler
  2. halai, halaient, halais, halait, halé(e)(es)(s), haler, halez  Il le halait (= le tirait ou le hissait à l'aide d'une corde ; remorquait un bateau). Le vent halait (= tournait en soufflant) de l'avant. (haler)
  3. halai, halaient, halais, halait, halé(e)(es)(s), haler, halez  Il halait le chien (= l'excitait à courir) après quelqu'un. (haler)
  4. hâlai, hâlaient, hâlais, hâlait, hâlé(e)(es)(s), hâler, hâlez  Il hâlait (= bronzait). Le soleil hâlait (= desséchait) les végétaux. (hâler) 
  5. allai, allaient, allais, allait, allé(e)(es)(s), aller, allez  Il allait (= partait) à la fête. Il allait (= se portait) bien. Il m'allait (= me convenait). (aller)   Il s'en allait (= partait). (s'en aller)
  6. allée(s)  Une allée est un chemin, une voie, un passage. Des allées et venues sont des déplacements.
  7. aller(s)  Un aller est un déplacement, un billet, une évolution. 
  1. une haleine (= le mélange gazeux qui sort des poumons ; l'expiration, la respiration), tenir quelqu'un en haleine (= maintenir son attention, le laisser dans l'incertitude)
  2. haleine, haleinent, haleines, halène, halènent, halènes  Il halène ou haleine (= exhale son haleine ; souffle ; sent une haleine). Le chien halène ou haleine (= flaire) le gibier. (halener ou haleiner)
  3. une alène ou alêne (= un poinçon pour percer le cuir)
  4. un allène (= un hydrocarbure gazeux)
  1. haler (= tirer ou hisser à l'aide d'une corde ; remorquer un bateau ; pour un vent : tourner en soufflant depuis ou vers une certaine direction)
  2. haler un chien (= l'exciter à courir après un autre chien ou une personne)
  3. hâler (= brunir, bronzer ; faner, flétrir)
  4. aller (= se déplacer, partir, fonctionner, se porter, convenir), s'en aller (= partir), 
  5. une allée (= un chemin, une voie, un passage), des allées et venues (= des déplacements)
  6. un aller (= un déplacement, un billet, une évolution)
  1. halera, haleras  Il le halera (= le tirera ou le hissera à l'aide d'une corde ; remorquera un bateau). Le vent halera (= tournera en soufflant) de l'avant. (haler)
  2. halera, haleras  Il halera un chien (= l'excitera à courir après un autre chien ou une personne). (haler)
  3. hâlera, hâleras  Il hâlera (= bronzera). (hâler) 
  1. halerai, haleraient, halerais, halerait, halerez  Il le halerait (= le tirerait ou le hisserait à l'aide d'une corde ; remorquerait un bateau). Le vent halerait (= tournerait en soufflant) de l'avant. (haler)
  2. halerai, haleraient, halerais, halerait, halerez  Il halerait un chien (= l'exciterait à courir après un autre chien ou une personne). (haler)
  3. hâlerai, hâleraient, hâlerais, hâlerait, hâlerez  Il hâlerait (= bronzerait). (hâler) 
  1. Ils le halèrent (= le tirèrent ou le hissèrent à l'aide d'une corde ; remorquèrent un bateau). Les vents halèrent (= tournèrent en soufflant) de l'avant. (haler)
  2. Ils halèrent un chien (= l'excitèrent à courir après un autre chien ou une personne). (haler)
  3. Ils hâlèrent (= bronzèrent). L'air et le soleil hâlèrent (= desséchèrent) les végétaux. (hâler)  
  4. Il est alaire (= est relatif à l'aile d'un oiseau).
  5. Ils allèrent (= partirent) à la fête. Ils allèrent (= se portèrent) bien. Ils m'allèrent (= me convinrent). (aller)  Ils s'en allèrent (= partirent). (s'en aller)
  1. Vous le haleriez (= le tireriez ou le hisseriez à l'aide d'une corde ; remorqueriez un bateau). (haler)
  2. Vous haleriez un chien (= l'exciteriez à courir après un autre chien ou une personne). (haler)
  3. Vous hâleriez (= bronzeriez). (hâler) 
  1. Nous le halerions (= le tirerions ou le hisserions à l'aide d'une corde ; remorquerions un bateau). (haler)
  2. Nous halerions un chien (= l'exciterions à courir après un autre chien ou une personne). (haler)
  3. Nous hâlerions (= bronzerions). (hâler) 
  1. halerons, haleront  Nous le halerons (= le tirerons ou le hisserons à l'aide d'une corde ; remorquerons un bateau). (haler)
  2. halerons, haleront  Nous halerons un chien (= l'exciterons à courir après un autre chien ou une personne). (haler)
  3. hâlerons, hâleront  Nous hâlerons (= bronzerons). (hâler) 
  1. halète, halètent, halètes  Il halète (= a une respiration ou un rythme rapide et saccadé ; ressent une vive émotion, une curiosité intense). (haleter)
  2. une halette ou hâlette (= une coiffe pour protéger le visage du soleil)  voir : hâler
  3. allaite, allaitent, allaites  La maman allaite (= nourrit de son lait) son enfant. (allaiter)
  1. un halètement (= une respiration ou un rythme rapide et saccadé ; une palpitation, un mouvement précipité de la poitrine ; une vive émotion ou une aspiration ardente à quelque chose ; une instabilité de combustion)  voir : haleter
  2. Bébé pleure, il attend son allaitement (= d'être nourri avec du lait).  voir allaiter
  1. halèterai, halèteraient, halèterais, halèterait, halèterez  Il halèterait (= aurait une respiration ou un rythme rapide et saccadé ; ressentirait une vive émotion, une curiosité intense). (haleter)
  2. allaiterai, allaiteraient, allaiterais, allaiterait, allaiterez  La maman allaiterait (= nourrirait de son lait) son enfant. (allaiter)
  1. Ils haletèrent (= eurent une respiration ou un rythme rapide et saccadé ; ressentirent une vive émotion, une curiosité intense). (haleter)
  2. un haltère (= un instrument de gymnastique ; un balancier à l'arrière des ailes de certains insectes)
  3. C'est un alter ego (= une personne de confiance, un ami inséparable).
  4. altère, altèrent, altères  Il l'altère (= le modifie, le détériore, le falsifie, l'assoiffe). Il altère (= modifie) la note de musique. (altérer)
  1. Vous halèteriez (= auriez une respiration ou un rythme rapide et saccadé ; ressentiriez une vive émotion, une curiosité intense). (haleter)
  2. Vous allaiteriez (= nourririez de votre lait) votre enfant. (allaiter)
  1. Nous halèterions (= aurions une respiration ou un rythme rapide et saccadé ; ressentirions une vive émotion, une curiosité intense). (haleter)
  2. Nous allaiterions (= nourririons de notre lait) les enfants. (allaiter)
  1. halèterons, halèteront  Nous halèterons (= aurons une respiration ou un rythme rapide et saccadé ; ressentirons une vive émotion, une curiosité intense). (haleter)
  2. allaiterons, allaiteront   Les mamans allaiteront (= nourriront de leur lait) leurs enfants. (allaiter)
  1. Vous haletiez (= aviez une respiration ou un rythme rapide et saccadé ; ressentiez une vive émotion, une curiosité intense). (haleter)
  2. il est altier (= est d'une grande fierté ; fait sentir sa supériorité ; est noble ; impressionne par sa hauteur)
  1. Vous le haliez (= le tiriez ou le hissiez à l'aide d'une corde ; remorquiez un bateau). (haler)
  2. Vous haliez un chien (= l'excitiez à courir après un autre chien ou une personne). (haler)
  3. Vous hâliez (= bronziez). (hâler
  4. un hallier (= un enchevêtrement de buissons serrés et touffus, d'un accès difficile)
  5. un hallier (= un filet de chasse)
  6. un hallier (= un gardien d'une halle ; un marchand qui vend aux halles)
  7. alliai, alliaient, alliais, alliait, allié(e)(es)(s), allier, alliez, alliiez  Il les alliait (= les associait, les combinait). (allier)  Ils s'alliaient (= s'unissaient). (s'allier)
  8. allié(e),(es)(s)  Les alliés sont unis, se soutiennent, s'engagent mutuellement. Ils sont alliés (= unis).
  9. L'Allier est une rivière et un département de France.
  10. Vous alliez (= partiez) à la fête. Vous alliez (= vous portiez) bien. Vous m'alliez (= me conveniez). (aller)  Vous vous en alliez (= partiez). (s'en aller) 
  1. Nous le halions (= le tirions ou le hissions à l'aide d'une corde ; remorquions un bateau). (haler)
  2. Nous halions un chien (= l'excitions à courir après un autre chien ou une personne). (haler)
  3. Nous hâlions (= bronzions). (hâler
  4. Nous allions (= partions) à la fête. Nous allions (= nous portions) bien. Nous lui allions (= lui convenions). (aller)  Nous nous en allions (= partions). (s'en aller)
  5. allions, alliions  Nous les allions (= les associons, les combinons). (allier)  Nous nous allions (= nous unissons). (s'allier)
  6. Nous allions à Lyon.
  1. une halite (= un sel gemme)
  2. alite, alitent, alites  Il l'alite (= le met au lit). (aliter)   Il s'alite (= se met au lit). (s'aliter)
  3. un alyte (= un crapaud accoucheur, un batracien)
  1. halle(s)  Une halle est une grande salle ouverte ou un vaste emplacement couvert. 
  2. hale, halent, hales  Il le hale (= le tire ou le hisse à l'aide d'une corde ; remorque un bateau). Le vent hale (= tourne en soufflant) de l'avant. (haler)
  3. hale, halent, hales  Il hale le chien (= l'excite à courir) après quelqu'un. (haler)
  4. hâle(s)  Il a un léger hâle, il commence à être bronzé.  voir : hâler
  5. hâle, hâlent, hâles  Je hâle (= Je bronze). (hâler)
  1. un hallier (= un enchevêtrement de buissons serrés et touffus, d'un accès difficile)
  2. un hallier (= un filet de chasse)
  3. un hallier (= un gardien d'une halle ; un marchand qui vend aux halles)
  4. Vous le haliez (= le tiriez ou le hissiez à l'aide d'une corde ; remorquiez un bateau). (haler)
  5. Vous haliez un chien (= l'excitiez à courir après un autre chien ou une personne). (haler)
  6. Vous hâliez (= bronziez). (hâler
  7. alliai, alliaient, alliais, alliait, allié(e)(es)(s), allier, alliez, alliiez  Il les alliait (= les associait, les combinait). (allier)  Ils s'alliaient (= s'unissaient). (s'allier)
  8. allié(e),(es)(s)  Les alliés sont unis, se soutiennent, s'engagent mutuellement. Ils sont alliés (= unis).
  9. L'Allier est une rivière et un département de France.
  10. Vous alliez (= partiez) à la fête. Vous alliez (= vous portiez) bien. Vous m'alliez (= me conveniez). (aller)  Vous vous en alliez (= partiez). (s'en aller) 
  1. un halo (= un cercle brillant, lumineux, couronnant parfois le soleil ou la lune ; une auréole lumineuse diffuse entourant une source lumineuse ; une aura, une émanation ; une irradiation lumineuse créant un flou sur un cliché ; un cercle d'une substance plus ou moins consistante ; une aréole)
  2. Allo (anciennement : allô) ! Qui m'appelle ? 
  1. un halon [nom déposé] (= un dérivé par halogénation d'hydrocarbures)
  2. Nous le halons (= le tirons ou le hissons à l'aide d'une corde ; remorquons un bateau). (haler)
  3. Nous halons un chien (= l'excitons à courir après un autre chien ou une personne). (haler)
  4. Nous hâlons (= bronzons). (hâler
  5. Nous allons (= partons) à la fête. Nous allons (= nous portons) bien. Nous lui allons (= lui convenons). (aller)  Nous nous en allons (= partons). (s'en aller) 
  1. un haltère (= un instrument de gymnastique ; un balancier à l'arrière des ailes de certains insectes)
  2. Ils haletèrent (= eurent une respiration ou un rythme rapide et saccadé ; ressentirent une vive émotion, une curiosité intense). (haleter)
  3. C'est un alter ego (= une personne de confiance, un ami inséparable).
  4. altère, altèrent, altères  Il l'altère (= le modifie, le détériore, le falsifie, l'assoiffe). Il altère (= modifie) la note de musique. (altérer)
  1. Hambourg (= une ville et un land d'Allemagne)
  2. embourre, embourrent, embourres  Il l'embourre (= le garnit de bourre, de laine ou de crin). Il embourre (= emballe) le cadeau. [Acadie] (embourrer)  voir : bourre
  1. Pendant l'effort, le bucheron crie : "Han !", il pousse un han.  
  2. Il est han (= est relatif aux Han, la population majoritaire de la Chine). La dynastie chinoise Han a été fondée par Han Gaozu.  En savoir plus : Forum Babel
  3. Les grottes de Han sont en Belgique.
  4. Il a trois ans. Il est venu l'an dernier (= l'année dernière).
  5. Il va en ville. Il est en colère. Il en vient. Il en parle. Il rit en en parlant. Donnez m'en encore. Il s'en fiche. En avez-vous ?
  6. Mot ressemblant : un ahan (= un effort pénible), des ahans (= des cris d'essoufflement accompagnant un effort)
  1. une hanche (= la région du corps qui unit chaque jambe au tronc ; l'articulation du fémur avec l'os iliaque ; le train postérieur du cheval ; l'endroit où la cuisse d'un insecte s'articule au corselet ; une partie latérale arrière de la muraille du navire ; un des deux montants d'une chèvre, un appareil de levage ; une partie arrondie d'un pot, d'une marmite qui relie le fond aux parois), les hanches (= la zone correspondant au pourtour du bassin)
  2. hanche, hanchent, hanches  Il le hanche (= représente un personnage faisant saillir une hanche). (hancher) Il se hanche ou hanche (= met en évidence une de ses hanches). (se hancher)
  3. une anche (= une lamelle placée sur divers instruments à vent et qui, mise en vibration par le passage de l'air, produit le son ; un demi-tuyau de cuivre qui se met dans les tuyaux d'orgue ; un conduit permettant à la farine de couler dans la huche d'un moulin ; un tuyau de bois qu'on met aux cuves et aux tonneaux, pour en tirer du vin)
  1. une hanse (= une ancienne association de marchands, de villes marchandes) 
  2. la Hanse (germanique ou teutonique) (= une association de villes marchandes germaniques)
  3. une anse (= la partie permettant de saisir un ustensile et de le porter ; ce qui en a la forme recourbée)
  4. anse, ansent, anses  Il anse le pot (= le garnit d'une anse). (anser)
  1. hanta, hantas, hantât  Le fantôme hanta le château (= y apparut). Il le hanta (= le fréquenta d'une manière habituelle ; occupa de façon obsédante la pensée, l'esprit, l'imagination, un moment de la vie de quelqu'un). (hanter)
  2. enta, entas, entât  Il l'enta (= le greffa ; emboita deux pièces de bois bout à bout). (enter)
  1. hantai, hantaient, hantais, hantait, hanté(e)(es)(s), hanter, hantez  Le fantôme hantait le château (= y apparaissait). Il le hantait (= le fréquentait d'une manière habituelle ; occupait de façon obsédante la pensée, l'esprit, l'imagination, un moment de la vie de quelqu'un). (hanter)
  2. entai, entaient, entais, entait, enté(e)(es)(s), enter, entez  Il l'entait (= le greffait ; emboitait deux pièces de bois bout à bout). (enter)
  1. Nous le hantâmes (= le fréquentâmes d'une manière habituelle ; occupâmes de façon obsédante la pensée, l'esprit, l'imagination, un moment de la vie de quelqu'un). (hanter)
  2. une entame (= le premier morceau ou la première carte)
  3. entame, entament, entames  Il entame (= commence) son travail. Il entame (= porte atteinte à) sa réputation. (entamer)
  4. Nous l'entâmes (= le greffâmes ; emboitâmes deux pièces de bois bout à bout). (enter)
  1. En le hantant = le fréquentant d'une manière habituelle ; occupant de façon obsédante la pensée, l'esprit, l'imagination, un moment de la vie de quelqu'un. (hanter)
  2. Il parle d'antan (= du temps passé).
  3. En l'entant = le greffant ; emboitant deux pièces de bois bout à bout. (enter)
  4. entend, entends  Il l'entend (= l'écoute, le perçoit, le comprend, l'admet, l'exige). (entendre) Cela s'entend (= C'est évident). Il s'y entend (= est doué pour cela). Il s'entend  (= sympathise) avec lui. (s'entendre)  
  5. Je vous appellerai en temps et lieu (= quand ce sera nécessaire). 
  1. hantasse, hantassent, hantasses  Il ne voulait plus qu'ils le hantassent (= y apparussent ; le fréquentassent d'une manière habituelle ; occupassent de façon obsédante la pensée, l'esprit, l'imagination, un moment de la vie de quelqu'un). (hanter)
  2. entasse, entassent, entasses  Il l'entasse (= le met en tas, le serre, l'accumule). (entasser)
  3. entasse, entassent, entasses  Il fallait qu'ils l'entassent (= le greffassent ; emboitassent deux pièces de bois bout à bout). (enter)
  1. Il ne voulait plus que vous le hantassiez (= y apparussiez ; le fréquentassiez d'une manière habituelle ; occupassiez de façon obsédante la pensée, l'esprit, l'imagination, un moment de la vie de quelqu'un). (hanter)
  2. Vous l'entassiez (= le mettiez en tas, le serriez, l'accumuliez). (entasser)
  3. Il fallait que vous l'entassiez (= le greffassiez ; emboitassiez deux pièces de bois bout à bout). (enter)
  1. Il ne voulait plus que nous le hantassions (= y apparussions ; le fréquentassions d'une manière habituelle ; occupassions de façon obsédante la pensée, l'esprit, l'imagination, un moment de la vie de quelqu'un). (hanter) 
  2. Nous l'entassions (= le mettions en tas, le serrions, l'accumulions). (entasser)
  3. Il fallait que nous l'entassions (= le greffassions ; emboitassions deux pièces de bois bout à bout). (enter)
  1. Vous le hantâtes (= y apparûtes ; le fréquentâtes d'une manière habituelle ; occupâtes de façon obsédante la pensée, l'esprit, l'imagination, un moment de la vie de quelqu'un). (hanter)
  2. Vous l'entâtes (= le greffâtes ; emboitâtes deux pièces de bois bout à bout). (enter)
  1. hante, hantent, hantes  Le fantôme hante le château (= y apparait). Il le hante (= le fréquente d'une manière habituelle ; occupe de façon obsédante la pensée, l'esprit, l'imagination, un moment de la vie de quelqu'un). (hanter)
  2. une ante (= un pilier ou un pilastre)
  3. une ente (= une prune, une greffe sur un arbre, un manche d'un pinceau)
  4. ente, entent, entes  Il l'ente (= le greffe ; emboite deux pièces de bois bout à bout). (enter)
  1. hantera, hanteras  Le fantôme hantera le château (= y apparaitra). Il le hantera (= le fréquentera d'une manière habituelle ; occupera de façon obsédante la pensée, l'esprit, l'imagination, un moment de la vie de quelqu'un). (hanter)
  2. entera, enteras  Il l'entera (= le greffera ; emboitera deux pièces de bois bout à bout). (enter)
  1. hanterai, hanteraient, hanterais, hanterait, hanterez  Le fantôme hanterait le château (= y apparaitrait). Il le hanterait (= le fréquenterait d'une manière habituelle ; occuperait de façon obsédante la pensée, l'esprit, l'imagination, un moment de la vie de quelqu'un). (hanter)
  2. enterai, enteraient, enterais, enterait, enterez  Il l'enterait (= le grefferait ; emboiterait deux pièces de bois bout à bout). (enter)
  1. Les fantômes hantèrent le château (= y apparurent). Ils le hantèrent (= le fréquentèrent d'une manière habituelle ; occupèrent de façon obsédante la pensée, l'esprit, l'imagination, un moment de la vie de quelqu'un). (hanter)
  2. anthère(s)  Une anthère est la partie supérieure d'une étamine.
  3. entèrent  Ils l'entèrent (= le greffèrent ; emboitèrent deux pièces de bois bout à bout). (enter)
  4. enterre, enterrent, enterres  Il l'enterre (= l'enfouit, le recouvre,  l'inhume, participe à la cérémonie funèbre). Il enterre (= abandonne) son projet. (enterrer) Il s'y enterre (= s'y cache). (s'enterrer)
  5. Il l'a mis en terre (= enseveli). 
  1. Vous le hanteriez (= y apparaitriez ; le fréquenteriez d'une manière habituelle ; occuperiez de façon obsédante la pensée, l'esprit, l'imagination, un moment de la vie de quelqu'un). (hanter)
  2. Vous l'enteriez (= le grefferiez ; emboiteriez deux pièces de bois bout à bout). (enter)
  1. Nous le hanterions (= y apparaitrions ; le fréquenterions d'une manière habituelle ; occuperions de façon obsédante la pensée, l'esprit, l'imagination, un moment de la vie de quelqu'un). (hanter)
  2. Nous l'enterions (= le grefferions ; emboiterions deux pièces de bois bout à bout). (enter)
  1. hanterons, hanteront  Nous le hanterons (= y apparaitrons ; le fréquenterons d'une manière habituelle ; occuperons de façon obsédante la pensée, l'esprit, l'imagination, un moment de la vie de quelqu'un). (hanter)
  2. enterons, enteront  Nous l'enterons (= le grefferons ; emboiterons deux pièces de bois bout à bout). (enter)
  1. Vous le hantiez (= y apparaissiez ; le fréquentiez d'une manière habituelle ; occupiez de façon obsédante la pensée, l'esprit, l'imagination, un moment de la vie de quelqu'un). (hanter)
  2. Il est entier (= est non modifié ou en totalité).
  3. Vous l'entiez (= le greffiez ; emboitiez deux pièces de bois bout à bout). (enter)
  1. Nous le hantions (= y apparaissions ; le fréquentions d'une manière habituelle ; occupions de façon obsédante la pensée, l'esprit, l'imagination, un moment de la vie de quelqu'un). (hanter)
  2. Nous l'entions (= le greffions ; emboitions deux pièces de bois bout à bout). (enter)
  1. Nous le hantons (= y apparaissons ; le fréquentons d'une manière habituelle ; occupons de façon obsédante la pensée, l'esprit, l'imagination, un moment de la vie de quelqu'un). (hanter)
  2. Nous l'entons (= le greffons ; emboitons deux pièces de bois bout à bout). (enter)
  1. happa, happas, happât  Il le happa (= l'attrapa brusquement ; l'entraina soudainement ; s'en empara avidement ; l'attira, le subjugua ; adhéra, s'attacha à la langue). (happer)
  2. Un appât est ce qui attire. Des appâts (anciennement : appas) sont les charmes physiques d'une femme.
  1. En le happantl'attrapant brusquement ; l'entrainant soudainement ; s'en emparant avidement ; l'attirant, le subjuguant ; adhérant, s'attachant à la langue. (happer)
  2. append, appends  Il l'append (= le suspend, l'accroche). (appendre)
  1. Prononciation plus ou moins proche selon les régions :
  2. happerai, happeraient, happerais, happerait, happerez  Il le happerait (= l'attraperait brusquement ; l'entrainerait soudainement ; s'en emparerait avidement ; l'attirerait, le subjuguerait ; adhèrerait, s'attacherait à la langue). (happer)
  3. apprêt(s)  Un apprêt est une manière de préparer des matières premières, une substance utilisée à cet effet, une préparation de la nourriture, un enduit avant de peindre, une manière affectée.
  4. après  Il viendra cet (ou cette) après-midi. Est-il avant ou après lui ? Cela s'est passé après cette date (= ultérieurement). D'après (= Selon) lui, c'est vrai. Il faut envisager l'après (= le futur).
  1. Ils le happèrent (= l'attrapèrent brusquement ; l'entrainèrent soudainement ; s'en emparèrent avidement ; l'attirèrent, le subjuguèrent ; adhèrèrent, s'attachèrent à la langue). (happer)
  2. Il appert de son bon droit (= Celui-ci est évident). Il appert (= résulte) de cette décision. (apparoir)
  1. Nous le happions  (= l'attrapions brusquement ; l'entrainions soudainement ; nous en emparions avidement ; l'attirions, le subjuguions). (happer)
  2. un apion (= un charançon, un insecte)
  1. Nous le happons (= l'attrapons brusquement ; l'entrainons soudainement ; nous en emparons avidement ; l'attirons, le subjuguons). (happer)
  2. appond, apponds  Il les appond  (= les joint, les unit). (appondre)
  1. un ou une happy end (= un dénouement heureux)  voir : heureux, fin
  2. des happy few (= un ensemble restreint de privilégiés)  voir : heureux, (peu) nombreux
  3. une pomme d'api (= une variété de ce fruit)
  4. un api ou apy (= une ache, une plante)
  1. une haquenée (= un petit cheval ou jument qui servait de monture aux dames ; une femme laide, mal bâtie, d'allure masculine ; une courtisane, une femme de mœurs légères)  En savoir plus : Forum Babel
  2. une acné (= une maladie de la peau)
  3. Mot ressemblant : un acmé (= le moment du plus grand développement, un point culminant)
  1. Prononciation plus ou moins proche selon les régions : 
  2. un haquet (= une charrette servant essentiellement au transport des tonneaux)
  3. un acquêt (= une acquisition ; un bien acquis par un ou les époux dans le régime de la communauté légale et qui entre dans la masse commune ; un droit dû au roi et au seigneur)
  1. un hara-kiri ou harakiri ou seppuku (= un suicide)  voir : ouvrir, ventre
  2. un haras (= un élevage destiné à la reproduction sélective de chevaux)
  3. un ara (= un perroquet)
  4. ara, aras, arât  Il ara (= laboura). Le navire ara (= chassa sur ses ancres, eut des ancres trainant en labourant le sol). (arer)  
  5. à ras  Il s'est fait couper les cheveux à ras (= très courts). Il l'a rempli à ras bord (= complètement). Il est passé à ras (= très près) du sol. 
  1. Prononciation plus ou moins proche selon les régions :
  2. haranguez, haranguai, haranguais, haranguait, haranguaient, harangué(e, es, s), haranguer  Il haranguait la foule (= faisait un discours solennel ou pompeux). (haranguer)
  3. un harenguet (= un sprat, un poisson)  voir : hareng
  1. Vous haranguiez la foule (= faisiez un discours solennel ou pompeux). (haranguer)
  2. un harenguier (= un bateau ou un pêcheur spécialisé dans la pêche au hareng)
  1. un haras (= un élevage destiné à la reproduction sélective de chevaux)  En savoir plus : Forum Babel
  2. un hara-kiri ou harakiri ou seppuku (= un suicide)  voir : ouvrir, ventre
  3. un ara (= un perroquet)
  4. ara, aras, arât  Il ara (= laboura). Le navire ara (= chassa sur ses ancres, eut des ancres trainant en labourant le sol). (arer)  
  5. à ras  Il s'est fait couper les cheveux à ras (= très courts). Il l'a rempli à ras bord (= complètement). Il est passé à ras (= très près) du sol. 
  1. une harasse (= un emballage en osier ou une caisse à claire-voie pour le transports d'objets fragiles)
  2. harasse, harassent, harasses  Il le harasse (= l'exténue). (harasser) 
 
  1. une harengère (= une marchande qui vend des poissons au détail ; une femme aux manières et au langage grossiers)
  2. Ils l'arrangèrent (= le mirent en ordre, en harmonie, l'adaptèrent, en fixèrent les modalités, lui convinrent, le maltraitèrent). (arranger)  Ils s'arrangèrent (= se mirent d'accord, finirent bien, s'organisèrent, se contentèrent). (s'arranger)
  1. Prononciation plus ou moins proche selon les régions :
  2. un harenguet (= un sprat, un poisson)  voir : hareng
  3. haranguez, haranguai, haranguais, haranguait, haranguaient, harangué(e, es, s), haranguer  Il haranguait la foule (= faisait un discours solennel ou pompeux). (haranguer)
  1. un harenguier (= un bateau ou un pêcheur spécialisé dans la pêche au hareng)
  2. Vous haranguiez la foule (= faisiez un discours solennel ou pompeux). (haranguer)
  1. Prononciation plus ou moins proche selon les régions :
  2. un chat haret ou féral (= retourné à l'état sauvage)
  3. un arrêt (= une interruption, une cessation, une réception de ballon, un lieu de stationnement, une pièce mécanique, une décision de justice), une maison d'arrêt (= une prison), des arrêts (= une sanction militaire)
  1. un harle (= un oiseau)
  2. Arles est une ville des Bouches-du-Rhône. C'est la plus grande commune de France, en superficie.
 
  1. une hart (= un lien flexible pour attacher, une corde pour une pendaison, le supplice de la pendaison) [hart se prononce de deux façons.]
  2. un are (= une surface de 100 m²)
  3. verser des arrhes (= une partie du prix au moment de la conclusion du contrat ou de la commande).
  4. un ars (= entre le poitrail d'un cheval et les pattes avant) [ars se prononce de deux façons.]
  5. un art (= un moyen d'obtenir un résultat, une aptitude, une technique particulière, une expression d'un idéal artistique, une création)
  1. un has been (= une personne qui a été célèbre)
  2. une hase (= la femelle du lièvre ou du lapin de garenne)
  3. une ase (= une résine malodorante extraite de la férule), les ases (= les enzymes)
  1. un hasch ou hach, hachisch, haschich, haschisch (= une résine psychotrope)
  2. H est la huitième lettre de l'alphabet.
  3. un hache-légume, un hache-paille, un hache-viande
  4. Une hache est un outil servant à couper et à fendre. C'était une arme.
  5. hache, hachent, haches  Il le hache (= le coupe ou le réduit en petits morceaux, le déchiquète, l'interrompt, l'entaille, le hachure). (hacher)
  6. une ache (= une plante de la famille des ombellifères, dont l'espèce la plus connue est le céleri)
  1. un hastaire (= un soldat romain armé d'une haste, une lance)
  2. un aster (= une plante à petites fleurs ; un ensemble de microtubules)
  1. hâtai, hâtaient, hâtais, hâtait, hâté(e)(es)(s), hâter, hâtez  Il le hâtait (= l'accélérait, le pressait). (hâter)  Il se hâtait (= se dépêchait, se précipitait). (se hâter)  voir : hâte (2)
  2. Un athée ne croit pas en une divinité, en un dieu.
  1. hâtant  En le hâtant =  l'incitant à faire vite ; le rapprochant dans le temps ; le rendant plus rapide ; le faisant évoluer plus vite. (hâter)  En se hâtant = se dépêchant, se précipitant. (se hâter)  voir : hâte (2)
  2. attend, attends  Il l'attend (= reste dans l'expectative, l'espère, le prévoit, compte dessus). Il attend (= patiente, reste). Il attend après (= compte dessus). (attendre)  Il s'y attend (= le prévoit). (s'attendre)
  1. hâterai, hâteraient, hâterais, hâterait, hâterez  Il le hâterait (= l'inciterait à faire vite ; le rapprocherait dans le temps ; le rendrait plus rapide ; le ferait évoluer plus vite). (hâter)  Il se hâterait (= se dépêcherait, se précipiterait). (se hâter) [hâterait se prononce de deux façons.]  voir : hâte (2)
  2. un attrait (= ce qui attire ou le fait d'être attiré)
  1. hâtèrent  Ils le hâtèrent (= l'incitèrent à faire vite ; le rapprochèrent dans le temps ; le rendirent plus rapide ; le firent évoluer plus vite). (hâter)  Ils se hâtèrent (= se dépêchèrent, se précipitèrent). (se hâter)  voir : hâte (2)
  2. atterre, atterrent, atterres  Cela l'atterre (= le consterne, le stupéfie). (atterrer)
  1. un hâtier (= un grand chenet de cuisine garni de plusieurs crochets superposés sur lesquels s'appuient les broches que l'on fait tourner)  voir : hâte (1)
  2. hâtiez  Vous le hâtiez (= l'incitiez à faire vite ; le rapprochiez dans le temps ; le rendiez plus rapide ; le faisiez évoluer plus vite). (hâter)  Vous vous hâtiez (= vous dépêchiez, vous précipitiez). (se hâter)  voir : hâte (2)
  1. il est hâtif ou hâteux (= survient avant la date prévue ou normale ; produit ou est produit en avance sur la saison normale pour l'espèce ; a une évolution, un développement très rapide, plus rapide que la normale ; est anormalement rapide, est précipité ; se presse, se dépêche)  voir : hâte (2)
  2. attife, attifent, attifes  Il l'attife (= l'habille avec une recherche excessive ou d'une manière ridicule). (attifer)  Il s'attife (= s'habille sans soin). (s'attifer)
  1. une haussière (= une spéculatrice en Bourse) [un haussier / une haussière]
  2. elle est haussière (= favorise la hausse des prix, des valeurs). [il est haussier / elle est haussière]
  3. une aussière ou haussière (= un cordage très résistant)
  1. il est haut (= a une taille ou une hauteur déterminée ou supérieure à la moyenne ; est d'une grande profondeur ; est situé à la partie la plus élevée ou au-dessus des choses de même espèce ; est à son état le plus élevé, au maximum ; est relevé, dressé, levé ; est situé à la partie supérieure, au sommet, à l'apogée ; est le plus ancien, le plus reculé ; a un son aigu, élevé ; est le plus grand, le plus abondant ; est particulièrement important ; occupe une position supérieure, un rang éminent et est investi de responsabilités, d'honneurs ; est nettement au-dessus de la moyenne ; est supérieur ; est élevé, noble, beau, héroïque ; est très grand, est extrême), hautement
  2. être haut perché, en haut, plus haut, tout en haut, porter haut, haut les mains !, un ton plus haut, entre haut et bas, tout haut, haut et clair, monter haut, viser haut, tomber de haut, le prendre de haut, de haut en bas, d'en haut, là-haut, par haut et par bas,...
  3. un haut (= une dimension verticale déterminée ; une position déterminée sur la verticale ; ce qui est élevé, ce qui est excellent ; la partie supérieure d'une chose ou d'un être ; la partie la plus haute, le point culminant), de haut en bas, du haut
  4. Ho ! Arrêtez-vous !
  5. O est la quinzième lettre de l'alphabet.
  6. Ô rage ! ô désespoir ! ô vieillesse ennemie ! N'ai-je donc tant vécu que pour cette infamie ?
  7. Oh ! que c'est beau !
  8. L'ensemble des os constitue le squelette. [un os / des os]
  9. Il parle à la voisine, à l'épicier, au garagiste puis aux membres de son équipe .
  10. Le pluriel d'un ail était des aulx. [un ail / des ails]
  11. une eau (= un liquide incolore, inodore et sans saveur à l'état pur ; un liquide qui y ressemble ; la limpidité d'un diamant)
  12. Homographes : Le chien enterre son os avec les autres os.
  1. un hautbois (= un instrument de musique), un hautboïste ou hautbois (= celui qui en joue) 
  2. un Aubois (= un habitant du département de l'Aube en France)
  1. Elle est haute (= a une taille ou une hauteur déterminée ou supérieure à la moyenne ; est d'une grande profondeur ; est située à la partie la plus élevée ou au-dessus des choses de même espèce ; est à son état le plus élevé, au maximum ; est relevée, dressée, levée ; est située à la partie supérieure, au sommet, à l'apogée ; est la plus ancienne, la plus reculée ; a un son aigu, élevé ; est la plus grande, la plus abondante ; est particulièrement importante ; occupe une position supérieure, un rang éminent et est investie de responsabilités, d'honneurs ; est nettement au-dessus de la moyenne ; est supérieure ; est élevée, noble, belle, héroïque ; est très grande, est extrême)
  2. la haute (société) (= les instances dirigeantes, les favorisés dans la société)
  3. une haute-contre (= un contralto, une voix masculine montant plus haut que la voix de ténor ; la partie de chant ainsi interprétée ; un (chanteur) haute-contre
  4. une haute-fidélité ou hi-fi (= un ensemble de techniques permettant une bonne reproduction des sons)
  5. un hôte (=celui qui reçoit, qui offre l'hospitalité ; celui qui propose, moyennant paiement, le logement et la nourriture) [un hôte / une hôtesse]
  6. un(e) hôte (= celui qui est accueilli ; un client ; un occupant)
  7. ôte, ôtent, ôtes  Il l'ôte (= l'enlève ; le retranche ; le fait partir ; l'en prive). (ôter) 
  8. Prononciation proche : 
  9. une hotte (= un grand panier que l'on fixe sur le dos ; un manteau de cheminée ; un dispositif servant à évacuer les buées, les vapeurs, les fumées ; une automobile ; un ventre), en avoir plein la hotte (= être fatigué)
  10. Il écoute du jazz hot. Il mange un hot dog.  Il appelle la hot  line (= une ligne directe).
  1. une hautesse (= un ancien titre honorifique)
  2. une hôtesse (= celle qui reçoit, qui offre l'hospitalité ; celle qui propose, moyennant paiement, le logement et la nourriture ; une femme chargée d'accueillir, d'informer, de guider) [un hôte / une hôtesse]
  1. une hauteur (= une dimension dans le sens vertical ; une des trois dimensions de l'espace avec la longueur et la profondeur ; une position plus ou moins élevée sur la verticale, par rapport à un niveau de référence ; un terrain élevé, une colline ; une des quatre qualités essentielles d'un son avec le timbre, l'intensité et la durée ; un degré d'élévation de la voix dans l'émission des sons du langage ; une grandeur, une supériorité dans l'ordre intellectuel ou moral ; la noblesse d'une personne dans l'ordre moral, intellectuel, spirituel ; un orgueil méprisant, une arrogance)
  2. un auteur (= un créateur, un initiateur, un écrivain, un réalisateur, un romancier, un rédacteur, un parolier)
  1. un hautin ou hautain (= une vigne à longues tiges attachées à un arbre fruitier ou à un échalas ; ce mode de culture)
  2. il est hautain (= montre de la noblesse, de la grandeur d'âme ; est méprisant, dédaigneux)
  3. voir : haut
  1. havai, havaient, havais, havait, havé(e)(es)(s), haver, havez  Il havait le minerai (= abattait et entaillait la roche). (haver)
  2. avaient, avais, avait, avez  Il avait de l'argent, des cheveux blonds, des amis. Il avait faim. Il avait bon (= se sentait bien), dur (= des difficultés) [Belgique] Il avait à (= devait) passer un examen. Il y avait des nuages. Il y avait une heure qu'il était là. Il n'avait qu'à (= Il lui suffisait de) répondre. (avoir)  Il avait été premier. Il l'avait eu. (auxiliaire avoir)
  3. un ave ou ave Maria (= une prière)
  1. En havant le minerai (= abattant et entaillant la roche), il devait étayer la galerie de la mine. (haver)
  2. Avant de partir, vérifie les roues avant. Il viendra avant que tu partes. Le jour d'avant, il a téléphoné. Va en avant.
  3. un avant (= une partie antérieure ; un joueur dans un sport collectif ; une région de combats)
  4. Les moulins à vent étaient nombreux au Moyen Âge.
  5. un avent (= une période avant Noël)
  1. hâve(s) Il est hâve (= est très pâle ou très faible).
  2. have, havent, haves  Il have le minerai (= abat et entaille la roche). (haver)
  1. Ils havèrent le minerai (= abattirent et entaillèrent la roche). (haver)
  2. Il s'avère (= apparait, se confirme) que tu as raison. (avérer)
  3. un avers (= le côté face d'une monnaie ou d'une médaille)
  1. Vous haviez (= abattiez et entailliez la roche). (haver)
  2. Vous aviez de l'argent, des cheveux blonds, des amis. Vous aviez faim. Vous aviez bon (= vous sentiez bien), dur (= des difficultés) [Belgique] Vous aviez à (= deviez) passer un examen. Vous n'aviez qu'à (= Il vous suffisait de) répondre. (avoir)  Vous aviez été premier. Vous l'aviez eu. (auxiliaire avoir)
  1. Nous havions le minerai (= abattions et entaillions la roche). (haver)
  2. Avion est une ville du Pas-de-Calais en France.
  3. Ils partiront en avion (= un appareil de transport aérien)..
  4. Nous avions de l'argent, des cheveux blonds, des amis. Nous avions faim. Nous avions bon (= nous sentions bien), dur (= des difficultés) [Belgique]  Nous avions à (= devions) passer un examen. Nous n'avions qu'à (= Il nous suffisait de) répondre. (avoir)  Nous avions été premiers. Nous l'avions eu. (auxiliaire avoir)
  1. un havre (= un petit port naturel ou artificiel ; une petite anse bien abritée ; un lieu considéré comme un refuge), un havre de paix (= ce qui constitue un refuge, un réconfort)
  2. Le Havre (= une ville dans le département de la Seine-Maritime en France)
 
  HA    HE    HI    HO    HU    HY 
 
  1. La prononciation de ces mots est plus moins proche selon les régions :
  2. ! Venez ici ! Hé ! Hé ! Je t'avais prévenu !
  3. hais, hait  Il le hait (= le déteste, l'exècre). (haïr)
  4. une haie (= une clôture végétale ; un obstacle ; une file, une rangée, un alignement), faire la haie d'honneur (= se ranger en file pour rendre hommage à un personnage important)
  5. une haie (= un age, une flèche d'une charrue)
  6. ai, aie, aient, aies, ait  J'ai de l'argent. J'ai des cheveux blonds. J'ai des amis. J'ai faim. J'ai bon (= Je me sens bien), j'ai dur (= des difficultés) [Belgique] J'ai à (= Je dois) passer un examen. Je l'ai eu (= trompé). Je n'ai qu'à (= Il me suffit de) le faire. (avoir)   J'ai été rapide. J'ai chanté. (auxiliaire avoir)
  7. un ais (= une planche de bois appropriée à divers usages particuliers)
  8. Eh bien, ça alors !
  9. es, est  Tu es pressé. Est-ce qu'il est là ? Il est lent. (être) Il est allé chez lui. (auxiliaire être)
  10. Pierre et (+) Paul viendront.
  11. Homographes : Il est à l'est.
  1. Prononciation plus ou moins proche selon les régions :
  2. un heaume (= un casque, au Moyen Âge)
  3. un home cinéma (= pour la projection de films), un home-jacking (= un vol d'un véhicule automobile au domicile de son propriétaire), un home-trainer (= pour des exercices physiques)
  4. un home (= un domicile ; un centre d'accueil; une maison de repos [Belgique])
  5. un ohm (= une unité de mesure de résistance électrique)
  6. un om (= un mantra)
  1. un hébertisme (= la doctrine du révolutionnaire français Jacques-René Hébert), un hébertiste (= un partisan de cette doctrine)
  2. un hébertisme (= la doctrine et la méthode d'éducation physique préconisée par Georges Hébert, fondée sur la pratique d'exercices naturels exécutés en plein air), un hébertiste (= un partisan de cette méthode)
  1. Prononciation proche :
  2. un heiduque ou haïdouk, haïdouc,... (= un membre d'une ancienne milice hongroise ; un bandit qui était d'origine hongroise ; un résistant contre l'occupant turc ; un domestique)  voir : fantassin
  3. éduque, éduquent, éduques  Il l'éduque (= développe ses aptitudes et ses capacités, lui apprend les usages). (éduquer
  1. Quoi ? Hein ! Qu'est-ce que tu as fait ? Ben, hein, je ne sais pas comment le dire. Arrête de m'interroger, hein !
  2. Attila était le roi des Huns.
  3. Voici un chat et des chiens. Il en a reconnu un. C'est le numéro un. L'Un est un principe philosophique.
  4. Les uns et les autres, vous devez faire un bon match. Quelques-uns sont remplaçants.
  5. L'Ain est un département, c'est aussi une rivière de France.
  1. hélai, hélaient, hélais, hélait, hélé(e)(es)(s), héler, hélez  Il le hélait (= l'appelait d'une voix forte et à distance ; l'appelait par geste ou avec la voix ; l'appelait avec insistance). (héler)
  2. il est ailé (= a ou semble avoir des ailes)
  1. en le hélant (= l'appelant d'une voix forte et à distance ; l'appelant par geste ou avec la voix ; l'appelant avec insistance) (héler)
  2. un élan (= un mouvement pour se lancer ou pour lancer quelque chose ; un mouvement brusque, rapide, vers l'avant ; un mouvement intérieur suscité par un vif sentiment)  voir : élancer
  3. un élan (= un grand cerf ; un orignal)
  4. un éland (= une antilope)
  1. hèle, hèlent, hèles  Il le hèle (= l'appelle d'une voix forte et à distance ; l'appelle par geste ou avec la voix ; l'appelle avec insistance). (héler)
  2. L est la douzième lettre de l'alphabet.
  3. aile(s)  Les oiseaux, les chauves-souris, des insectes ont des ailes. On mange une aile de volaille. Les avions, les moulins à vent, un nez, une auto, un groupement, un bâtiment, une armée, une équipe sportive, une corole (anciennement : corolle), des plats ou assiettes, peuvent avoir des ailes.
  4. ale(s)  Une ale est une bière anglaise.
  5. elle(s)  Elle est venue. Elles sont là. C'est à elle. 
  1. Elle s'appelle Hélène.
  2. il est hellène (= de la Grèce ancienne ou Hellade), un Hellène
  1. il est ailé (= a ou semble avoir des ailes)
  2. héler, hélai, hélaient, hélais, hélait, hélé(e)(es)(s), hélez  Il le hélait (= l'appelait d'une voix forte et à distance ; l'appelait par geste ou avec la voix ; l'appelait avec insistance). (héler)
  1. hèlerons, hèleront  Ils le hèleront (= l'appelleront d'une voix forte et à distance ; l'appelleront par geste ou avec la voix ; l'appelleront avec insistance)). (héler)
  2. aileron(s)  Des poissons, des cétacés, les volailles, les avions, des façades ont des ailerons.
  1. Vous le héliez (= l'appeliez d'une voix forte et à distance ; l'appeliez par geste ou avec la voix ; l'appeliez avec insistance). (héler)
  2. un ailier (= un joueur dans une équipe ; un équipier dans une patrouille aérienne)
  1. un hélion ou particule alpha (= le noyau de l'atome d'hélium)
  2. Nous le hélions (= l'appelions d'une voix forte et à distance ; l'appelions par geste ou avec la voix ; l'appelions avec insistance). (héler)
  1. il est hellène (= de la Grèce ancienne ou Hellade), un Hellène
  2. Elle s'appelle Hélène.
  1. hem ! (pour exprimer le doute ou attirer l'attention)  voir : hum !
  2. un hème (= un pigment présent dans certaines protéines)  voir : sang
  3. aime, aiment, aime  Il l'aime (= l'apprécie, a de l'affection pour lui, est amoureux de lui). (aimer)  Il s'aime (= se plait). (s'aimer)
  4. M est la treizième lettre de l'alphabet.
  1. une hématie (= un globule rouge)
  2. émacie, émacient, émacies  L'épuisement l'émacie (= le rend très maigre). (émacier) 
  1. un hème (= un pigment présent dans certaines protéines)  voir : sang
  2. hem ! (pour exprimer le doute ou attirer l'attention)  voir : hum !
  3. aime, aiment, aime  Il l'aime (= l'apprécie, a de l'affection pour lui, est amoureux de lui). (aimer)  Il s'aime (= se plait). (s'aimer)
  4. M est la treizième lettre de l'alphabet.
  1. un henné (= un arbuste ; une poudre et une teinture obtenues avec ses feuilles)
  2. Un ainé (anciennement : aîné) est plus âgé que ses frères et sœurs, ou est le plus âgé d'un groupe de personnes.  
  3. Il est né en 2000. Tu es né(e) l'année suivante. (naitre, anciennement : naître) 
   
  1. un pauvre hère (= un homme misérable ; un homme dont la vie est difficile)
  2. un hère (= un jeu de cartes)
  3. un hère (= un jeune cerf ou daim qui n'a pas encore ses bois)
  4. une haire (= une chemise pour faire pénitence)
  5. Il a l'air d'un clown. Il a l'air surpris. L'air est froid. Il est en l'air. Cet air de musique est connu.
  6. une aire (= une surface plane, une superficie, une région, un nid d'oiseaux de proie)
  7. aire, airent, aires  Les oiseaux de proie airent (= font leur nid). (airer)
  8. une ère (= une période historique)
  9. une erre (= la vitesse acquise par un bateau), des erres (= des traces d'un animal)
  10. erre, erres, errent  J'erre (= flâne, vagabonde, m'écarte de la vérité). (errer)
  11. un ers (= une plante fourragère)
  12. R  R est la dix-huitième lettre de l'alphabet.
   
  1. un héron (= un oiseau échassier)
  2. Nous airons (= faisons un nid comme les rapaces). (airer)
  3. Nous errons (= flânons, vagabondons, nous écartons de la vérité). (errer)
  1. herse, hersent, herses  L'agriculteur herse (= émiette la terre de) son champ. (herser)  voir : herse
  2. herse(s)  La herse attelée au tracteur rend la terre plus fine. La herse barrait l'entrée du château fort.  voir : herse (ci-dessous)
  3. erse(s)  Une erse est un anneau de cordage.
  4. Erse signifie que ça a rapport avec l'Écosse. 
  1. un hêtre (= un arbre ; son bois)
  2. Les êtres ou aîtres sont la disposition des diverses parties d'une habitation, l'intimité d'une personne, son for intérieur.
  3. être  Il va être surpris. Il va être là. Il va être à lui (= lui appartenir). Ça va être ton tour. (être)  Il dit y être déjà allé. (auxiliaire être)
  4. être(s)  Quel être (= individu) étrange ! L'être est le fait de vivre. On ne connait pas tous les êtres vivants.
  1. Heu... je ne sais pas.  Heu ! Ça alors !
  2. un heu (= un ancien navire caboteur de la Manche et de la mer du Nord à fond plat)
  3. Vas-tu venir avec nous ? Euh, je ne sais pas si je le pourrai. 
  4. Ce n'est pas à toi, c'est à eux ou à elles.
  5. Des œufs permettent la reproduction, ou ont la forme d'œufs d'oiseaux. 
  1. Je n'ai pas eu l'heur (= la chance, le plaisir) de le connaitre.
  2. Quelle heure est-il ? Il est à l'heure (= n'est pas en retard).
  3. un heurt (= un accident, une opposition, un désaccord)
  4. L'Eure est un département, c'est aussi une rivière de France. 

  

  HA    HE    HI    HO    HU    HY 

 

  1. Hi ! que je ris !
  2. une hi-fi ou haute-fidélité (= un ensemble de techniques permettant une bonne reproduction des sons), une chaine hi-fi 
  3. une hie (= un instrument servant à tasser un sol, à paver, ou à enfoncer les pilotis)  voir : hier (2)
  4. I est la neuvième lettre de l'alphabet.
  5. Y a-t-il quelqu'un ? Il n'y a personne. Il y partira demain. 
  1. une hie (= un instrument servant à tasser un sol, à paver, ou à enfoncer les pilotis)  voir : hier (2)
  2. Hi ! que je ris !
  3. une hi-fi ou haute-fidélité (= un ensemble de techniques permettant une bonne reproduction des sons), une chaine hi-fi 
  4. I est la neuvième lettre de l'alphabet.
  5. Y a-t-il quelqu'un ? Il n'y a personne. Il y partira demain. 
  1. il est hilaire (= a rapport au hile, à un hile)
  2. une hilaire (= un instrument agricole)
  1. un hile (= une cicatrice d'une graine qui correspond à son point d'attache au funicule ; l'endroit par où un viscère - un foie, une rate, un rein - reçoit ses vaisseaux et ses nerfs)
  2. Il est venu. Ils sont tous là.
  3. Robinson Crusoé se croyait seul sur son ile (anciennement : île).
  1. une hippolithe (= une concrétion pierreuse jaune qui se trouve dans la vésicule du fiel, dans les intestins et la vessie du cheval)
  2. Hippolyte (un prénom ; un fils du héros athénien Thésée)
 


  HA    HE    HI    HO    HU    HY 
 
  1. Ho ! Arrêtez-vous !
  2. il est haut (= a une taille ou une hauteur déterminée ou supérieure à la moyenne ; est d'une grande profondeur ; est situé à la partie la plus élevée ou au-dessus des choses de même espèce ; est à son état le plus élevé, au maximum ; est relevé, dressé, levé ; est situé à la partie supérieure, au sommet, à l'apogée ; est le plus ancien, le plus reculé ; a un son aigu, élevé ; est le plus grand, le plus abondant ; est particulièrement important ; occupe une position supérieure, un rang éminent et est investi de responsabilités, d'honneurs ; est nettement au-dessus de la moyenne ; est supérieur ; est élevé, noble, beau, héroïque ; est très grand, est extrême), hautement
  3. être haut perché, en haut, plus haut, tout en haut, porter haut, haut les mains !, un ton plus haut, entre haut et bas, tout haut, haut et clair, monter haut, viser haut, tomber de haut, le prendre de haut, de haut en bas, d'en haut, là-haut, par haut et par bas,...
  4. un haut (= une dimension verticale déterminée ; une position déterminée sur la verticale ; ce qui est élevé, ce qui est excellent ; la partie supérieure d'une chose ou d'un être ; la partie la plus haute, le point culminant), de haut en bas, du haut
  5. O est la quinzième lettre de l'alphabet.
  6. Ô rage ! ô désespoir ! ô vieillesse ennemie ! N'ai-je donc tant vécu que pour cette infamie ?
  7. Oh ! que c'est beau !
  8. L'ensemble des os constitue le squelette. [un os / des os]
  9. Il parle à la voisine, à l'épicier, au garagiste puis aux membres de son équipe .
  10. Le pluriel d'un ail était des aulx. [un ail / des ails]
  11. une eau (= un liquide incolore, inodore et sans saveur à l'état pur ; un liquide qui y ressemble ; la limpidité d'un diamant)
  12. Homographes : Le chien enterre son os avec les autres os.
  1. un hoc (= un ancien jeu de cartes), être hoc (= être assuré à quelqu'un)
  2. ad hoc (= expressément, d'une manière qui convienne ; adapté à tel usage précis ; qui convient parfaitement)  voir : pour, cela 
  3. une oque (= une ancienne unité de poids)
  4. la langue d'oc (= l'ensemble des dialectes romans du midi de la France), la France d'oc (= les régions de langue occitane)
  1. un hoca (= un jeu de hasard d'origine italienne, analogue au biribi)
  2. un oka (= un fromage québécois), Oka (= une municipalité du Québec), le parc national d'Oka
  3. l'Oka (= une rivière de Russie)
  1. Prononciation plus ou moins proche selon les régions : 
  2. un hockey (= un sport pratiqué sur le gazon ou sur la glace)
  3. un hoquet (= une contraction spasmodique du diaphragme entrainant une secousse brusque du thorax et de l'abdomen, accompagné d'un bruit caractéristique ; un bruit rauque provoqué par une gêne brusque de la respiration ; un phénomène, une secousse spasmodique)
  4. O.K. signifie "d'accord".
  1. holà ! (pour appeler quelqu'un, pour l'interrompre), mettre le holà (= faire cesser quelque chose qu'on juge déplaisant)  voir : ho, là
  2. Les spectateurs font une ola (= une ovation consistant à se lever l'un après l'autre).
  3. Une olla-podrida est un mélange informe. C'était un plat espagnol. [olla-podrida se prononce de deux façons.] 
  4. une aula (= dans l'Antiquité romaine : une salle d'entrée, un grand vestibule d'une maison ; une cour intérieure ; une cour ou un lieu découvert entouré des communs et situé devant l'entrée d'une maison ; un palais où résidait la Cour ; en Suisse : une grande salle dans une université)
  1. Prononciation plus ou moins proche selon les régions :
  2. un home cinéma (= pour la projection de films), un home-jacking (= un vol d'un véhicule automobile au domicile de son propriétaire), un home-trainer (= pour des exercices physiques)
  3. un home (= un domicile ; un centre d'accueil; une maison de repos [Belgique])
  4. un heaume (= un casque, au Moyen Âge)
  5. un ohm (= une unité de mesure de résistance électrique)
  6. un om (= un mantra)
  1. le genre homo (= le genre de primates auquel appartient l'homme), un homo (= un individu de l'espèce humaine : l'homo faber, l'homo sapiens,...)
  2. Il est homo (= est homosexuel). 
  1. un hopak ou gopak (= une danse folklorique ukrainienne)
  2. il est opaque (= n'est pas traversé ou atteint par la lumière ; est difficile à comprendre).
  1. Prononciation plus ou moins proche selon les régions : 
  2. un hoquet (= une contraction spasmodique du diaphragme entrainant une secousse brusque du thorax et de l'abdomen, accompagné d'un bruit caractéristique ; un bruit rauque provoqué par une gêne brusque de la respiration ; un phénomène ou une secousse spasmodique)
  3. un hockey (= un sport pratiqué sur le gazon ou sur la glace)
  4. O.K. signifie "d'accord".
  1. un hoqueton (= une casaque)  voir : coton
  2. nous hoquetons (= avons le hoquet, des secousses dans la gorge, ou semblons l'avoir)
  1. un horion (= un coup généralement violent ; une marque laissée sur la peau par un coup)
  2. Nous aurions de l'argent. Nous aurions des cheveux blonds. Nous aurions des amis. Nous aurions faim. Nous aurions bon (= nous sentirions bien), dur (= des difficultés) [Belgique] Nous aurions à (= devrions) passer un examen. Nous l'aurions eu (= trompé).  Nous n'aurions qu'à (= Il nous suffirait de) répondre. (avoir)   Nous aurions été rapides. Nous aurions chanté. (auxiliaire avoir)
  1. une horométrie (= l'art de diviser, de mesurer le temps)
  2. une orométrie (= une mesure des reliefs et de leurs formes)
  1. En l'horrifiant = le remplissant d'horreur, l'épouvantant. (horrifier
  2. Il est horrifiant (= est effrayant, épouvantable).
  3. En aurifiant la dent = l'obturant avec de l'or. (aurifier)
  1. hors de (= en dehors ; en exceptant), hors d'ici ! (= dehors !) 
  2. d'ores et déjà (= dès à présent, dès maintenant), or ou ore, ores (= à cette heure, maintenant, présentement)
  3. or (= cependant, pourtant)
  4. un or (= un métal ; la valeur, la richesse qu'il représente ; une couleur similaire ; ce qui est excellent, parfait ; un plein épanouissement)
  1. un hospice (= une maison où des religieux donnent l'hospitalité aux pèlerins, aux voyageurs ; un établissement qui accueillait les vieillards, les infirmes, les incurables, les enfants abandonnés, orphelins ; une maison de retraite)
  2. Ça s'annonce sous de bons auspices (= ça s'annonce bien). Des auspices sont des présages. Il l'a fait sous les auspices (= l'appui, la protection) d'un mécène. 
  1. une hostie (= dans l'Antiquité : une victime immolée ; dans la religion catholique : du pain azyme consacré)
  2. Ostie (= une ville d'Italie)
  1. un hôte (= celui qui reçoit, qui offre l'hospitalité ; celui qui propose, moyennant paiement, le logement et la nourriture) [un hôte / une hôtesse]
  2. un(e) hôte (= celui qui est accueilli ; un client ; un occupant)
  3. Elle est haute (= a une taille ou une hauteur déterminée ou supérieure à la moyenne ; est d'une grande profondeur ; est située à la partie la plus élevée ou au-dessus des choses de même espèce ; est à son état le plus élevé, au maximum ; est relevée, dressée, levée ; est située à la partie supérieure, au sommet, à l'apogée ; est la plus ancienne, la plus reculée ; a un son aigu, élevé ; est la plus grande, la plus abondante ; est particulièrement importante ; occupe une position supérieure, un rang éminent et est investie de responsabilités, d'honneurs ; est nettement au-dessus de la moyenne ; est supérieure ; est élevée, noble, belle, héroïque ; est très grande, est extrême)
  4. la haute (société) (= les instances dirigeantes, les favorisés dans la société)
  5. une haute-contre (= un contralto, une voix masculine montant plus haut que la voix de ténor ; la partie de chant ainsi interprétée ; un (chanteur) haute-contre
  6. une haute-fidélité ou hi-fi (= un ensemble de techniques permettant une bonne reproduction des sons)
  7. ôte, ôtent, ôtes  Il l'ôte (= l'enlève ; le retranche ; le fait partir ; l'en prive). (ôter) 
  8. Prononciation proche : hot ; hotte (voir ci-dessus)
  1. un hôtel (= une demeure vaste et somptueuse ; un établissement meublé qui assure aux voyageurs, moyennant rétribution, le logement et le service ; un grand édifice destiné à une administration, à un organisme public)
  2. un autel (= une table à usage religieux ; un endroit pour les sacrifices)
  3. une otelle (= un meuble, une figure secondaire sur un écu, en forme d'amande)
  1. une hôtesse (= celle qui reçoit, qui offre l'hospitalité ; celle qui propose, moyennant paiement, le logement et la nourriture ; une femme chargée d'accueillir, d'informer, de guider) [un hôte / une hôtesse]
  2. une hautesse (= un ancien titre honorifique)
  1. Hou ! Je suis un fantôme. Hou ! hou ! Je suis là. La chouette hulule : "hou-hou".
  2. une houe (= un outil pour le binage ; une charrue légère)
  3. houe, houent, houes  Il houe (= retourne la terre de) son jardin. (houer)
  4. un houx (= un arbrisseau)
  5. Qui va m'aider ? Toi ou lui ? Il a six ou sept euros. Ou tu m'aides ou tu pars. Un ou est un opérateur logique.
  6. es-tu ? Te souviens-tu de l'heure tu l'as vu ? Il est encore là je l'ai oublié. D' vient-il ? 
  7. aout (anciennement : août) (= le huitième mois de l'année) [aout se prononce de deux façons.] 
  1. une houache ou houaiche, ouaiche (= le sillage d'un navire ; le bout de ligne filée entre la ligne du loch proprement dite et le bateau de loch)
  2. ouache ! (= berk ! pouah !) [Canada]
  1. une houe (= un outil pour le binage ; une charrue légère)
  2. houe, houent, houes  Il houe (= retourne la terre de) son jardin. (houer)
  3. Hou ! Je suis un fantôme. Hou ! hou ! Je suis là. La chouette hulule : "hou-hou".
  4. un houx (= un arbrisseau)
  5. Qui va m'aider ? Toi ou lui ? Il a six ou sept euros. Ou tu m'aides ou tu pars. Un ou est un opérateur logique.
  6. es-tu ? Te souviens-tu de l'heure tu l'as vu ? Il est encore là je l'ai oublié. D' vient-il ? 
  7. aout (anciennement : août) (= le huitième mois de l'année) [aout se prononce de deux façons.] 
  1. une houillère (= une mine de houille)
  2. une ouillère ou ouillière, oullière (= une allée séparant deux ou plusieurs rangées de ceps de vigne, généralement plantée d'autres cultures)
  3. Ils ouillèrent (= rajoutèrent du vin dans) le tonneau. (ouiller)
  1. Nous houions (= retournions la terre avec une houe). (houer)
  2. ouillons, ouillions  Nous ouillons (= rajoutons du vin dans) le tonneau. (ouiller)
  1. Houla ! Je ne m'y attendais pas ! Fais attention !
  2. houla, houlas, houlât  Il houla (= fut agité par la houle ; présenta des ondulations produites par la houle ; fut balancé selon les ondulations de la houle). (houler)
  1. un hourra ou hurrah (= une acclamation enthousiaste ou pour engager une action, une attaque), hip, hip, hip hourra !
  2. un oura (= un conduit pratiqué au fond des fours de boulanger)
  1. un houx (= un arbrisseau)
  2. une houe (= un outil pour le binage ; une charrue légère)
  3. houe, houent, houes  Il houe (= retourne la terre de) son jardin. (houer)
  4. Hou ! Je suis un fantôme. Hou ! hou ! Je suis là. La chouette hulule : "hou-hou".
  5. Qui va m'aider ? Toi ou lui ? Il a six ou sept euros. Ou tu m'aides ou tu pars. Un ou est un opérateur logique.
  6. es-tu ? Te souviens-tu de l'heure tu l'as vu ? Il est encore là je l'ai oublié. D' vient-il ? 
  7. aout (anciennement : août) (= le huitième mois de l'année) [aout se prononce de deux façons.] 
  1. un hoya (= une plante tropicale)
  2. un oyat ou hoya, hoyat (= une graminée, une plante)
   
  HA    HE    HI    HO    HU    HY 
 
  1. huai, huaient, huais, huait, hué(e)(es)(s), huer, huez  Il le huait (= le conspuait, le sifflait). J'entends le hibou et la hulotte huer (= pousser leur cri). (huer)
  2. huée(s)  Le groupe manifeste son mécontentement par des huées (= des cris, des vociférations).
  3. voir : huer 
  1. Il crie "hue !" pour faire avancer le cheval.
  2. hue, huent, hues  Il le hue (= lui montre son hostilité). Le hibou et la hulotte huent (= poussent leur cri). (huer)
  3. U est la vingt-et-unième lettre de l'alphabet.
  4. eu(e)(es)(s), eus, eut, eût  Voici le cadeau que j'ai eu. C'est la récompense que j'ai eue. Il eut à peine le temps de rentrer au château. (avoir)  Quand il eut réussi, il cria de joie. (auxiliaire avoir) 
  1. C'est pour aujourd'hui ou pour demain ?
  2. un huis (= une porte extérieure d'une maison), à huis clos (= toutes portes fermées ; dans l'intimité, en privé ; secrètement ; sans que le public soit admis), un huis clos (= une décision de ne pas admettre le public à l'audience)
  3. Il a huit cents (= 800) euros. 
  1. un huis (= une porte extérieure d'une maison), à huis clos (= toutes portes fermées ; dans l'intimité, en privé ; secrètement ; sans que le public soit admis), un huis clos (= une décision de ne pas admettre le public à l'audience)
  2. C'est pour aujourd'hui ou pour demain ?
  3. Il a huit cents (= 800) euros.
  1. hume, hument, humes  Il hume (= sent) les odeurs. (humer)
  2. Nous eûmes (= obtînmes) notre navette pour la planète Mars. (avoir)  Nous eûmes réussi. (auxiliaire avoir)
  1. Attila était le roi des Huns.
  2. Quoi ? Hein ! Qu'est-ce que tu as fait ? Ben, hein, je ne sais pas comment le dire. Arrête de m'interroger, hein !
  3. Voici un chat et des chiens. Il en a reconnu un. C'est le numéro un. L'Un est un principe philosophique.
  4. Les uns et les autres, vous devez faire un bon match. Quelques-uns sont remplaçants.
  5. L'Ain est un département, c'est aussi une rivière de France.
  1. une hune (= une plate-forme pour effectuer les manœuvres hautes d'un navire à voiles), la hune
  2. une, deux, trois, quatre ; ne faire ni une ni deux ; la une (= la première ; la première page d'un journal où sont mises en valeur certaines informations)
  3. une chatte, un chat
  4. Les unes sont déjà là, les autres vont arriver. L'une d'entre elles sera absente.
  1. il est hunnique (= est relatif aux Huns)
  2. il est unique (= est seul, sans équivalent, extravagant)
  1. une hure (= la tête du sanglier, du porc, de certaines bêtes fauves et de poissons à tête allongée)
  2. un ure ou un urus, un aurochs (= un bison d'Europe)
  3. Ils eurent de la chance. (avoir)  Ils eurent réussi. (auxiliaire avoir)
  1. une hutte (= un abri ou une habitation rudimentaire)
  2. La note de musique "do" se dit aussi "ut".  
  3. Vous eûtes de la chance. (avoir)  Vous eûtes réussi. (auxiliaire avoir)
 

  HA    HE    HI    HO    HU    HY 

 
 
  1. une hyène (= un mammifère carnivore ; une personne lâche et cruelle)
  2. un yen (= l'unité monétaire du Japon)
  1. une hyphe (= un filament à partir duquel est constitué le mycélium des champignons supérieurs et des lichens)
  2. un if (= un arbre ; un support pour des lampions ou des cierges ; un ustensile pour égoutter)

I  IA  IB  IC  ID  IE  IF  IG  IH  II  IJ  IK  IL  IM  IN  IO  IP  IQ  IR  IS  IT  IU  IV  IW  IX  IY  IZ