Gaétan Solo

Exprimez-vous sur le blog de Gaétan Solo ou en écrivant à gaetan.solo@orange.fr 

 

Les animaux : mâle, femelle, petit, et cri.

 

Nouveau : Les cris d'animaux (Office québécois de la langue française)

             La recherche de la manière de nommer le mâle, la femelle et le petit d'animaux de nos régions montre bien la méconnaissance du milieu rural, même en CM2. Beaucoup de villages ne comptent plus qu'un agriculteur, parfois aucun, et les élevages deviennent "hors sol" même au plus profond de la campagne. La vache, la jument, la truie, le bouc, le bélier paraissent bien étranges : les élèves se rattachent à leur vécu, c'est à dire le rayon "viandes" du super-marché, ce qui vaut des associations surprenantes (agneau et cheval). Souvent, ils savent de manière imprécise (le moulin est le petit de la jument). 

             Surtout, ne pas émettre de remarque négative, une situation de recherche sera toujours plus efficace qu'une leçon magistrale. Et puis, c'est l'occasion pour eux de fabriquer des mots nouveaux avec des suffixes (vachet, vacheau). Bien sûr, faire noter les réponses valables. 

             Quand ils associent la grenouille et le crapaud, la chouette et le hibou, leur donner l'exemple des chats et des chiens qui ont aussi des ressemblances.

             Toujours sur ce sujet, voici quelques ambiguïtés : la génisse devient souvent du veau et la vache laitière se transforme en bœuf quand elles sont abattues. Le cochet est un jeune coq, la cochette, une jeune truie. 


mâlefemellepetitcri et précisions
Ces liens renvoient au site Tictac :
un aigle une aigleun aiglon, une aiglonneL'aigle glatit, trompette.
un âne une ânesseun ânonL'âne brait.  
Un mulet est obtenu par le croisement entre un âne et une jument. 
Un bardot est issu d'une ânesse et d'un étalon.
Le terme de baudet désigne un âne reproducteur, quelle que soit sa race.
un bélierune brebisun agneau, une agnelleLe mouton bêle.
Le terme mouton peut aussi désigner un mâle châtré.
un boucune chèvreun chevreau, une chevrette, un cabri (un biquet)La chèvre bêle, chevrote.
un buffleune bufflonne ou bufflesseun bufflon ou buffletinLe buffle souffle.
une cailleune cailleun cailleteauLa caille margote, carcaille ou courcaille.
un canardune caneun caneton, un canardeauLe canard cancane, nasille
une carpeune carpeun carpeau, un carpillon
un cerfune bicheun faonLe cerf brame, rait, rée.
un chameauune chamelleun chamelonLe chameau blatère
un chamoisune chèvre
un chatune chatteun chatonLe chat miaule.
un chevalune jumentun poulain, poulicheLe cheval hennit.
un chevreuil    une chevrette (ou une chèvre)un faon, un chevrotin, un chevrillardLe chevreuil brame, rait.
un chien une chienneun chiotLe chien aboie, jappe, hurle.
une cigogneune cigogneun cigogneauLa cigogne claquète ou craquète.
un verrat (porc) une truieun cochonnet, un porcelet ou un goretLe porc grogne.
un corbeauun corbillatLe corbeau craille, croasse
un colin (lieu noir)un colineau ou colinot
un coq une pouleun poussin puis un pouletLa poule glousse, caquette.
un crapaud  un crapaudLe crapaud coasse.
un daim  une daineun faonLe daim brame.
un dindonune dindeun dindonneauLe dindon glougloute.
un éléphant une éléphanteun éléphanteauL'éléphant barrit, barète.
un escargotun escargot
une girafeune girafeun girafeau, un girafon

une grenouille

une grenouilleun têtardLa grenouille coasse.
un hibou un hibouLe hibou hue, ulule.
hirondelleune hirondelleun hirondeauL'hirondelle gazouille, trisse.
un lapinune lapineun lapereauLe lapin clapit.
un lézardun lézard
une libelluleune libellule
un lièvreune haseun levreau (anciennement : levraut)Le lièvre vagit.
un loupune louveun louveteauLe loup hurle.
un merleune merletteLe merle siffle, jase, chante.
une mouche (à viande)une moucheun asticot
      Les termes de moucherons ou de mouchettes désignent des espèces de mouches de petite taille, et non des bébés mouches.
un jarsune oieun oisonL'oie criaille, siffle, cacarde.
un oursune ourseun oursonL'ours grogne, gronde.
un paonune paonneLe paon criaille, braille.
un papillon  un papillonune chenille puis une chrysalide
une perdrixune perdrixun perdreauLa perdrix cacabe.
un pigeon une pigeonneun pigeonneauLe pigeon roucoule.
une pintadeune pintadeun pintadeauLa pintade criaille.
un poissonun poissonun alevin
un renard renardeun renardeauLe renard glapit, jappe.
un sanglier une laieun marcassinLe sanglier grogne, grommèle.
un saumonun saumonun saumonneau
un serinune serine

un serpent 

un serpentun serpenteauLe serpent siffle.
un singe                       une guenon 
Une guenon est aussi la femelle du chimpanzé.  
un taureau une vacheun veauLe taureau beugle, meugle, mugit.
         Les veaux sont de très jeunes bovins mâles et femelles jusqu’au moment où ils ne boivent plus de lait et commencent à brouter et à ruminer, vers l’âge de 6 mois. Leur viande est dite "blanche".
        Au-delà de l’âge de six mois, on distingue les mâles des femelles :
        les génisses sont les jeunes femelles qui commencent à brouter et ruminer et ce jusqu’à la naissance de leur premier veau. Au-delà, elles entrent dans la catégorie des vaches. Il faut qu'une vache ait eu un veau pour donner du lait. À la naissance de son veau, ses mamelles se remplissent de lait et elle donne du lait pendant 10 mois.   
       les jeunes mâles âgés de 6 mois à 24 mois sont appelés les taurillons. Au-delà de 24 mois, soit ils sont castrés  et deviennent des bœufs alors abattus entre 34 à 40 mois, soit ils deviennent des mâles reproducteurs, les taureaux.
une tourterelleune tourterelleun tourtereauLa tourterelle gémit, roucoule.
un turbotun turbotun turbotin
    

Voir aussi des fiches documentaires.  

 

Tu vas retrouver les noms du mâle, de la femelle et du petit (il n'y a pas toujours une réponse).

agneau, aigle, aiglon, bélier, biche, bouc, brebis, cerf, cheval, chèvre, chevreau, coq, faon, jument, poulain, poule, poussin.

chenille, guenon, hase, hirondeau, hirondelle, laie, lapereau, lapin, lapine, levreau, lièvre, marcassin, papillon, sanglier, singe.


 

Les petits mammifères jouent-ils avec leurs mères ?

Source : Espace des sciences

          Le jeu social chez les mammifères se produit principalement entre jeunes animaux, mais les mères et d'autres adultes jouent aussi avec leurs petits, et un peu avec d'autre adultes. Ce lien qui se développe entre la mère et son petit assure sa survie et est apparemment important pour sa réaction à son groupe social. 

           Les agneaux qui ont été séparés de leurs mères tôt après la naissance et qui ont été élevés artificiellement, ont tendance, à l'âge adulte, à s'éloigner davantage du troupeau que les moutons normaux. 

           Les lionnes, les brebis, les chèvres et les chiennes jouent avec leurs petits, et même les chattes supportent les coups de pattes et les ébats des chatons pendant les 4 premières semaines de leur vie. 

           Le jeu des mères-chiens consiste principalement dans le contact physique, le frottement de la tête contre le chiot, le fait de renverser le chiot, de le flairer, de le lécher et de le prendre dans la gueule. Les chiots demandent à jouer en grandissant comme ils ont demandé auparavant à être nourris.

            D'une espèce animale à une autre,  le degré des réponses des mères à ces demandes varie considérablement. En effet, les quantités et les types de jeux peuvent être différents. Les femelles d'élans, par exemple, jouent à s'éclabousser et à faire des courses dans l'eau des hauts-fonds avec leurs petits : elles les prépareraient ainsi pour la traversée des ruisseaux des migrations de printemps.

Le saviez-vous ?

            Les mères mammifères répondent différemment au jeu à mesure que leurs petits grandissent. A la fin de la quatrième semaine, la mère chatte supporte beaucoup moins de jeu et esquive de plus en plus les chatons qui la poursuivent pour la nourriture et le jeu.